Tumgir
#hommes
lovefrenchisbetter · 4 months ago
Photo
Tumblr media
Louis Garrel
233 notes · View notes
withoutpatriarchy · 2 months ago
Text
Être féministe, c’est putain de compliqué
Ce que ça peut être difficile d’être féministe, pas vrai ? Beaucoup de stigmates, de méconnaissance et de sexisme entourent ce mot. En soirée ou chez papi mamie, il suffit que tu dises que tu es féministe pour qu’on l’on soupire de lassitude et d’un mépris à peine dissimulé.
Pourquoi ? Etre féministe, soyons honnêtes, c’est casser les couilles. Déjà, parce que c’est ainsi que la majorité de la société le voit. Et c’est bien normal, car c’est elle tout entière que nous remettons en cause.
Et puis, les gens sont mal à l’aise, car ils ont l’impression “qu’ils ne peuvent plus rien dire”. Mais tu sais ce qui gêne surtout ? C’est que tu sortes du joli et gentil petit chemin que l’on avait tracé pour toi dès ta naissance. Au début, t’étais la petite fille sympa, celle qui écoute ses parents, qui joue avec plaisir à la Barbie, qui est toujours “sage comme une image” à l’école. Tu mettais tes jupes roses parce que c’est ce que mettent les filles, puis ensuite les talons en grandissant. Tu te maquillais parce que tu avais compris que tu étais moins belle, professionnelle ou attirante sans. Tu as grandi en pensant qu’il fallait aimer les garçons, avoir des relations sexuelles d’une façon purement phallocentrée, leur plaisir passant toujours avant le tien.
Tu te réjouissais même peut-être lorsque, plus jeune, on te félicitait d’être “une parfaite femme à marier”, parce que tu venais de faire la cuisine pour tout le monde, ou que tu venais d’aider ta mère à faire le ménage. Tu acceptais aussi sûrement de ne pas pouvoir sortir dehors aussi tard que ton frère, ou encore que tu doives vivre au quotidien avec les possibilités réelles et terribles que ce gars, là, avec qui tu sors en date pour la première fois, va peut-être te droguer, te forcer, ne pas respecter ton consentement, ou pire. Tu savais ce qu’il pouvait passer en prenant un Uber, avec le risque de ne peut-être jamais arriver à destination.
Mais bon. C’était comme ça, pas vrai ? C’est la vie. Mais aujourd’hui, t’es féministe. Ça veut dire que tout ça, tu ne l’acceptes plus. Tu as remis en question toutes ces conneries avec lesquelles on nous a bourré le crâne. Alors forcément, notre entourage, que ce soit la famille, et surtout les hommes, le prennent extrêmement mal.
Comment oses-tu sortir des rangs ?? Pour qui te prends-tu ? Parce qu’en fait, quand on te regarde mal quand tu dis que t’es féministe, ce qui déplaît, c’est que tu sortes “de ta place de fââme”.
Et ça, pour le patriarcat, c’est l’hérésie absolue.
Alors, forcément, tu déranges. Tu déranges tes collègues, qui ne peuvent plus toucher ton cul ou commenter tes seins sans que tu rechignes, meuf chiante que tu es. Ton mec râle, ne veut pas comprendre tes convictions, qu’il va renier, et te renier toi et le respect qu’il te doit par la même occasion. Tes parents vont s’offusquer que tu ne mettes plus de soutif à Noel “alors que ton oncle tu sais ça le gêne que tu fasses ça”. En soirée, t’es direct catalogué.e comme casseur.euse d’ambiance. Les gars vont te lancer des piques sur le sujet, t’expliquer en long en large et en travers que tu seras toujours plus faible qu’eux, et que bon, tu vas pas les empêcher de se vanter d’avoir cassé les pattes arrières de leur meuf la nuit dernière.
Je comprends à quel point c’est dur, parfois, d’être féministe. Tu deviens une outsider. Tu as ouverts les yeux sur des sujets, et tu ne pourras plus jamais les refermer. Tu ne pourras plus jamais retourner en arrière, retrouver cette ignorance bienheureuse. Dorénavant, tu dois faire face à toutes ces réalités violentes, toutes ces oppressions qui te dégoûtes, contre lesquelles tu luttes tous les jours. C’est simple. C’est fatiguant.
Mais tu sais quoi ? Que l’on gêne autant est une preuve de notre réussite. C’est le but, que l’on dérange. Que l’on ébranle les fondations patriarcales, que l’on fasse voler en éclat l’impunité des mâles alpha ridicules, que l’on fasse changer les mentalités dépassées, qu’iels le veuillent ou non. Le féminisme dérange parce qu’il ne peut plus être ignoré.
Toi, féministe, on te voit, on t’entend, plus qu’iels ne voudront jamais l’admettre. Tu impactes leur vie, sans qu’iels puissent l’empêcher.
Souviens-toi de cela. Et sois-en fier.e <3
71 notes · View notes
seasoned-men-of-color · 4 months ago
Text
Joshua Benoit 🇭🇹
109 notes · View notes
winter-soldier95 · 3 months ago
Text
Tumblr media Tumblr media Tumblr media Tumblr media Tumblr media Tumblr media Tumblr media
Late to the party, as usual 🙈
Sebastian - L'Officiel USA/L'Officiel Italia
45 notes · View notes
newgallerydluis · 2 months ago
Photo
Tumblr media
Ph. HOMMES
33 notes · View notes
fleurdusoir · 3 months ago
Quote
Quand des hommes combattent sur un plan supérieur, spirituel, ils intègrent la mort dans leur stratégie. Ils acquièrent quelque chose d’invulnérable ; la pensée que l’adversaire veut leur destruction physique n’est, par conséquent, plus effrayante pour eux. […] Il y a des moments dans l’histoire où des hommes saisissent la mort comme un bâton de commandement.
Ernst Jünger, Premier journal parisien
27 notes · View notes
toutplacid · 4 months ago
Photo
Tumblr media
La dispute – crayons de couleur, carnet nª 58, 2000.
28 notes · View notes
slimaneswhore · 3 months ago
Text
Tumblr media
Roc Montandon POPEYE Magazine No.701 September, 2005
12 notes · View notes
newbuddylove · 8 months ago
Text
Tumblr media
942 notes · View notes
lovefrenchisbetter · 5 months ago
Photo
Tumblr media
Le Chanson Amour
55 notes · View notes
vhscorp · a year ago
Quote
La mer apaise le cœur des hommes, ouvre leur esprit et libère leur âme...
V. H. SCORP
88 notes · View notes
seasoned-men-of-color · 4 months ago
Text
Tumblr media
117 notes · View notes
winter-soldier95 · 3 months ago
Text
Tumblr media
Sebastian on the cover of L'Officiel Hommes Italia 💓
(via Twitter)
33 notes · View notes
wittylittle · 3 months ago
Text
Tumblr media
« Not all men… but some of them… »
8 notes · View notes
fleurdusoir · 9 days ago
Quote
Bonne et sensible Jeanne Dont la fin fut si malheureuse, Maintenant ton séjour est dans les cieux; Qu'importe après tout d'avoir en la terre quelques hommes Pour ennemis quand on a un Dieu pour ami éternel.
Poème d’un voyageur anonyme à Domremy, 27 août 1834
11 notes · View notes
toutplacid · 4 months ago
Photo
Tumblr media
Trio – crayons blanc sur papier noir, carnet nª 57, 2000.
26 notes · View notes
francepittoresque · 5 months ago
Photo
Tumblr media
ANECDOTE | Journalistes du XVIIIe siècle : « canaille littéraire » ➽ https://j.mp/32kowFY On regarde alors cette profession comme la plus vile de la littérature, comme une tache originelle, et d’aucuns décrivent les journalistes comme « autant de chiens qui se tiennent sous la table de leur maître ; ils attendent qu’on leur jette des os à ronger ; ils mordent les jambes de ceux qui les nourrissent »
17 notes · View notes
esclaffemobile · 4 months ago
Text
“Un homme ne consacre du temps à une femme que s'il est réellement intéressé. Ne croyez jamais un homme qui dit qu'il n'a pas le temps de vous voir parce qu'il est trop occupé. Si un homme veut vraiment être avec vous, le temps, il ne le trouvera pas, il l'inventera.”
Plus vous acquérez de l’expérience au niveau relations, plus cette vérité se révèle frappante au fil du temps.
Tumblr media
19 notes · View notes
nununiverse · 10 days ago
Photo
Tumblr media
Amérindiens
5 notes · View notes
newbuddylove · 11 months ago
Photo
Tumblr media
1K notes · View notes