Visit Blog
Explore Tumblr blogs with no restrictions, modern design and the best experience.
Fun Fact
The company's tagline is "Follow the World's Creators".
Trending Blogs
#les animaux fantastiques
image

Les fans de la saga Harry Potter doivent absolument voir « Les Animaux fantastiques ». C’est une réalisation de J. K Rowling (sortie en 2016) qui met en avant la magie de Poulard à nouveau.

0 notes

Dans le deuxième opus des Animaux Fantastiques, les bébés/petits prennent cher !!!!

Mais vous vous rendez pas compte que quand je vois un petitou souffrir ça me vrille totalement le cerveau et je sombre dans la tristesse pour les 20 minutes qui suivent ?!

J'ai du faire des pauses les gens !

19 notes

Des fans français du couple Newt/Percival ? Je vais bientôt poster le premier chapitre de ma fanfiction sur eux, je l’ai déjà postée sur wattpad mais on dirait que la fandom est pas trop présente là-bas :( 

8 notes

🇫🇷 Cette semaine je suis enfin allée voir « Les Animaux Fantastiques : les Crimes de Grindelwald » au ciné et je dois dire que ces niffleurs sont toujours aussi attachants.
Un film visuellement très beau comme toujours même si je dois avouer être restée sur ma faim a la fin.
Bon weekend !
_
🇬🇧 This week I finally went to see “Fantastic Beasts : The Crimes of Grindelwald” at the cinema and I must say that these nifflers are always endearing.
A visually very beautiful movie as always even if I must confess it had me wanting more in the end.
Have a wonderful week end !

Post
4 notes
Photo

Sorry to not really be active, I don’t have so much time, and with my depression, I don’t find motivation to draw, and also my graphic tablet is broken.

I post here a sketch of Newt Scamander (Norbert Dragonneau for the land of the baguette) I love the character so much !!

Post
1 notes
Text
image

J'ai eu à regarder Les Animaux Fantastiques 2: Les Crimes de Grindelwald récemment et ceci est ce que j'ai pensé du film ☺️

0 notes

(ATTENTION, il y aura des spoilers)

Je plaisante, JK n’a rien fait de répréhensible. En fait, j’ai aimé ce film et j’ai cru comprendre que ce n’était pas le cas de tout le monde (même les amis avec lesquels je l’ai vu n’étaient pas aussi enthousiastes que moi à la sortie). Du coup, j’ai envie d’ouvrir ma gu**le et de donner mon avis, moi aussi.

Honnêtement, moi aussi ça me faisait ch***… ça m’embêtait quand l’annonce a été faite, que la saga des Animaux fantastiques ne porterait pas sur le super bouquin de Norbert Dragonneau mais sur le conflit avec Grindelwald. Mais on s’en tape, me disais-je, faites-nous explorer le monde et découvrir des bestioles incroyables !

Et puis, quand j’ai appris que ce serait Johnny Depp (que j’adore, au passage) qui jouerait le charismatique mage noir, j’étais bien refroidie. Il fallait bien tout mon amour pour JKR et la présence d’Eddie Redmayne pour me remonter le moral. Je ne vais peut-être pas faire l’unanimité en disant ça, mais je trouve que Depp n’est pas un bon choix pour ce rôle, surtout quand on voit à quoi ressemble le personnage au final: pâle comme la mort, cheveux dignes d’un Malefoy et coupe rasée, yeux vairons. Rien à voir avec le beau blondinet bouclé qui faisait tourner la tête de Dumbledore. J’ai conscience que les gens vieillissent et changent, mais il a plus la tête de quelqu’un de malade que d’un homme de 40 ans. C’est d’autant plus surprenant que Depp a son lot de charme, et là, ils l’ont volontairement enlaidi (ou en tout cas embizzardé, je viens de l’inventer).

Niveau jeu d’acteur, difficile de juger de la fidélité au personnage car on ne l’a pas assez vu par le passé (de loin quand il était jeune et complètement givré quand il était vieux). Personnellement, il me fait trop penser au Voldemort de Fiennes, et je ne lui trouve pas ce charisme qui fait sa renommée. Il fait à la fois terne et trop “méchant”, je ne sais pas vraiment comment l’expliquer mais il ne m’apparait pas comme quelqu’un qui croit à la noblesse de sa cause. On dirait quelqu’un qui sait pertinemment qu’il est un connard mais qui s’en moque. Il manque de passion, de foi en sa cause, alors qui est censé le faire parce qu’il pense avoir raison.

Mais assez parlé de Grindelwald, parce qu’au final je m’y suis faite avant de voir le deuxième film, et j’ai quand même apprécié le personnage. Pareil pour Dumbledore, j’étais moyennement convaincue par le choix de Jude Law, même si je n’ai rien contre lui non plus. Et finalement, je l’ai trouvé super. Je vais parler du film lui-même, parce que bon, c’est ce que je voulais faire à la base.

J’ai trouvé le scénario mieux organisé que celui du premier, même s’il y avait BEAUCOUP d’informations à avaler, et au final ça n’aura pas servi à grand chose (hum, Leta, c’est toi que je regarde). Mais ça a eu au moins le mérite de se relier à l’intrigue principale et d’avoir un impact sur elle. Ce que je reproche à une certaine sous-intrigue des Animaux Fantastiques 1, c’est-à-dire celle du sénateur Shaw dont on se fout complètement, qui ne sert qu’à nous embrouiller l’esprit avec des tas de nouveaux personnages qui reviendront peut-être, mais pas sûr. Tout ça n’avait qu’un but, le meurtre du sénateur par Grindelwald. On aurait pu se contenter d’en parler dans la presse, et de découvrir la motivation du meurtre plus tard. C’est dommage parce que, à part cette intrigue, le film était bien équilibré.

Revenons au numéro 2. J’ai entendu des reproches concernant le personnage de Norbert, qui est projeté de force dans le scénario avec des mauvais prétextes pour le garder comme protagoniste. Personnellement, je ne suis pas d’accord. Oui, il est poussé à agir contre sa volonté, mais c’est le cas pour un tas de protagonistes, personne ne se lance dans l’aventure de plein gré, sans une bonne raison. En tout cas, c’est voulu par le film. Et pour le prétexte de “pourquoi l’envoyer lui et pas un autre, hein, Dumbledore ?” si on y pense, c’est logique. Ils savent que Croyance (je dois me faire à la VF) est un Obscurial. Qui s’y connait en Obscurus et en a un dans sa valise ? Norbert. Qui l’a déjà rencontré et a réussi à établir une communication avec sa forme véner ? Norbert. Qui est donc le plus (ou l’un des plus) compétent pour le retrouver ? Norbert Dragonneau.

Après, j’ai moi aussi des reproches à faire au film. Il m’a mis une belle claque au cinéma, mais c’est le minimum qu’un film en salle puisse t’offrir. J’ai trouvé certains plans maladroits, d’autres un peu trop confus (en 3D ça devait faire mal au ventre). Je n’ai pas compris le petit délire de David Yates avec les plans en face-cam, même si je conçois qu’il ait envie de tester des trucs. C’est juste très perturbant car ça sort de nulle part, et ça déstabilise forcément le spectateur. La face-cam, c’est pas anodin, surtout dans un film à gros budget où tout le monde sait ce qu’il fait. Immersion maladroite ? Mystère.

Bref, je vais vraiment entrer en zone spoilers car je vais parler de la fin du film. Je vais parler de Leta Lestrange. Ce personnage nous a été annoncé (#tease) dans le premier film, avec une aura de mystère. J’ai vraiment cru qu’il s’était passé un truc sombre entre Norbert et elle, du coup je suis rassurée du résultat (ne faites pas de mal à notre pauvre magizoologiste). Son histoire était très intéressante, le mystère a bien plané, le coup du voile blanc était franchement magnifique. Ce que je trouve dommage, c’est d’avoir autant rushé cette histoire, au final. Leta est morte (ou, en tout cas, elle en a bien l’air) trop vite. UN seul film pour la connaitre, s’attacher à elle, comprendre sa tragédie, puis la voir disparaitre en un clin d’oeil (ce qui fait que j’espère qu’ils ont prévu d’autres choses la concernant, même si le coup de faire revenir un personnage déclaré mort, pas à chaque film s’il vous plait).

J’aurais préféré la voir dans encore un autre film, quitte à découvrir son secret dans le 2 et la faire mourir dans le 3, peut-être rajouter une petite tension avec Tina (même si j’ai horreur des triangles amoureux et je suis soulagée d’y avoir échappé). Histoire de prendre un peu son temps avec ce personnage, pour rendre sa disparition plus forte. Parce que là, on est juste tristes pour les frères Dragonneau (qui eux n’ont pas l’air si tristes au final). Même un film de 2h, c’est trop court, surtout quand on a prévu plein de suites.

Dans l’ensemble, les Crimes de Grindelwald souffre de son rythme trop rapide. Le spectateur a très peu de moments de répits, même si ceux-ci sont bienvenus et très sympas. Les personnages sont emportés par l’action et, au final, n’ont pas le temps pour une évolution progressive. Norbert et Tina, ça passe, ils ont eu droit à leur scène émotion, mais la pauvre Queenie a bien souffert. Son revirement a été très rapide, ce que beaucoup de gens reprochent au film, je crois. Un élément aussi important, ça se travaille. Moi, en tout cas, je ne l’ai pas trouvé trop brutal. C’est vrai que j’aurai aimé plus d’échanges entre Grindelwald et elle, plus de scènes où elle se pose des questions, etc… Parce que, quand même, faut être un peu trop naïf pour croire que Grindelwald te laissera vivre ton idylle avec un moldu. C’est évident qu’il veut ton pouvoir ! Installe-toi en Angleterre et vous n’aurez plus de problèmes ! Raaaah

Bref, je me suis mise à rager, c’est malin. J’aime ce film, moi, j’aime ce nouvel univers, et j’ai même hâte d’en savoir plus sur le conflit avec Grindelwald. Comment ça va finir pour Croyance ? Est-ce qu’on va passer jusqu’en 1945 ou on va juste s’arrêter avant la fin du conflit ? Au final, j’ai eu assez de créatures fantastiques pour me satisfaire dans ces films (même si plus est toujours appréciable). Développez cet univers, allez-y, gavez-moi d’informations sur les sorciers. J’ai de l’appétit. Take my money !

1 notes
17 notes
0 notes
0 notes
1 notes